Développement économique

Support du plus grand domaine skiable du monde et territoire particulièrement attractif, la Tarentaise abrite un spectre d’activités très spécifiques ; historiques pour certaines, telles que l’industrie et l’artisanat, ou directement liées à l’activité de la montagne et du tourisme.

La bonne santé apparente du territoire ne doit pas occulter des problématiques prégnantes :

  • une industrie fortement concurrencée,
  • les évolutions du marché du tourisme en montagne,
  • un foncier rare,
  • un marché de l’emploi tendu,
  • une inadéquation entre l’offre et la demande d’emploi.

Foncier économique

Du fait de sa géographie, la Tarentaise se voit particulièrement contrainte au niveau de l’immobilier et du foncier à vocation économique. Au vu du manque d’espace ou encore des risques naturels (inondations ou éboulements), il existe peu de solutions pour le développement de zones d’activités capables de répondre aux besoins des entreprises locales, qui sont relativement conséquents, du fait de l’activité générée par les stations.

Dans le cadre du transfert de la compétence économique obligatoire aux intercommunalités depuis janvier 2017, la Communauté de Communes Coeur de Tarentaise porte une politique de développement économique notamment autour des zones d’activités.

Zone d’activités intercommunales

Trois zones d’activités ont été identifiées et transférées des communes à la CCCT depuis le début d’année 2017 :

  • les Salines à Moûtiers,
  • les Vignes Blanches à Salins-Fontaine,
  • La Contamine à Saint-Marcel.

Cette dernière, entièrement aménagée par la commune de Saint Marcel en 1997, présente un potentiel de presque 2 ha pour l’accueil d’entreprises. La communauté de communes a reçu de nombreuses candidatures pour l’achat de foncier sur cette zone. Cinq entreprises ont été retenues : Franck Roux Mollard (transformation et commerce de bois), Habitat Savoyard (maçonnerie, carrelages), MB Horloger (artisan horloger), Basso TP (travaux publics), Vorger TP (travaux publics).

Espaces de travail partagé

Parallèlement, la communauté de communes mène une réflexion concernant les locaux des activités tertiaires sur le territoire. Pour répondre aux nouvelles formes de travail et d’entreprenariat, différentes démarches sont en cours :

  • L’Étage : un espace de travail partagé est ouvert à Salins-Fontaine en partenariat avec la commune. + d’infos.
  • Une étude sur le coworking a été menée  avec le soutien de l’Europe au travers du programme LEADER.
    Pour rappel, un espace de coworking est un espace de travail partagé, mis à disposition des particuliers, des travailleurs indépendants et/ou des entreprises. Ces espaces favorisent le partage de services et d’équipements et favorisent la collaboration et le partage d’informations.
    L’étude avait pour objectifs de recenser l’existant, analyser la demande intra et extra territoriale, définir les espaces potentiels, évaluer les coûts de fonctionnement et définir une stratégie marketing.


Scroll Up